lundi, novembre 20, 2006

Mont Verdun

Déjà 2 personnes m'en avaient parlé, de ce mont Verdun. Alors je me suis enfin décidée aujourd'hui à aller y faire un tour, du côté de Limonest.
C'est une sortie très agréable car, malgré mon manque de forme, j'ai monté la pente douce de la D92 sans faire de gros efforts avec le Stinger. Au grand étonnement semble-t-il d'un vététiste qui avait un virage d'avance sur moi : il se tordait effet le cou de temps en temps pour observer ce vélo couché en train de monter une côte. Et le vélo couché roulait à la même vitesse que le VTT.
Oui les vélos couchés montent les côtes, d'autant mieux que le vélocouchiste ou bentradieux est entraîné et que le vélo est muni des développements adéquats. Il n'y a pas de miracle, en vélo droit comme en vélo couché, c'est une question d'entraînement. Il suffit de demander à l'homme qui m'accompagnait en vélo droit et qui est arrivé en haut 5 bonnes minutes après moi.
J'y retournerai et je ramènerai des photos la prochaine fois !

1 commentaire:

Pitchoun a dit…

Et oui, le mont verdun....une jolie vue sur la région lyonnaise, et une belle descente en prime. Plusieurs montées sont disponibles, la montée en partant de vaise est pas mal, assez longue avec des passages assez pentus. Au plaisir de rouler bientôt ensemble.