samedi, novembre 06, 2010

06/11 - Essai du ICE B2

Cela faisait longtemps que je l'avais repéré, dans son étincelante robe bleue et grise, perché sur ses deux belles roues de 26", pardon de 559. Et pourtant je suis habituellement plutôt adepte des rases moquettes, et ne suis pas spécialement attiré par les vélos hauts (ou "high racer"). De plus le guidon "en U" m'intimidait un peu... c'est donc avec un peu d'appréhension que je l'ai enfourché au début, étonné de me retrouver si haut perché, mais dès le premier démarrage passé je me suis senti très à l'aise sur la machine... au point de l'emmener pour une balade à Toussieu.

Les vitesses SRAM passent agréablement, les freins à disque BB7 se sont bonifiés (trop neufs au début sans doute) au fur et à mesure des kilomètres, et le bruit particulier de la roue libre sur roulements annulaire est douce à l'oreille. L'étagement des vitesses permet de pédaler sans souci de 5 à 55 km/h.
Bien sûr, avec son siège haut perché et son cadre droit, c'est un vélo pour assez grands ou au moins pour personnes ayant une bonne taille d'entrejambe (X-seam). Le vélo est très maniable et les demi tours, même sur les petites routes sont faciles. Je n'ai pas trouvé le réglage idéal pour le guidon en U relevable, moins avancé que sur un Bacchetta et qui me rappelait un peu le poste de pilotage de mon 20/20. Il ne me manquait que le rétro !

L'absence de suspension ne nuit pas trop au confort, sans doute par la mousse novosport bien épaisse; le siège est sans "appui lombaire" mais n'a pas de défaut et une possibilité de réglage d'inclinaison permet à chacun de choisir se position favorite. Les petites irrégularités de la route sont bien absorbées par les pneus et la partie centrale du cadre (en acier, alors que bôme et triangle arrière sont en alu). L'absence de suspension est davantage perceptible sur les "dos d'âne".

Comparé à des vélos de route type high racer, le siège plus haut, les pneus plus épais, le pédalier pas très haut par rapport au siège, et le vélo un peu plus lourd (sans compter le pilote moins affûté) font que le vélo roule plutôt tranquillement, pour un usage de balades plus que de moyennes élevées, mais j'ai tout de même tenu environ 30 km/h sur le plat sans trop de souci. Cela se gâte dans les côtes avec une vitesse autour de 17/18 km/h mais rien de dramatique, d'autant que la partie arrière bien rigide permettent de pousser fort, et je me suis amusé à reprendre un groupe de cyclos (certes âgés) sur de beaux vélos légers dans une côte. D'ailleurs la position haute du vélo permet facilement de rouler "à la hauteur" des vélos droits, ce qui est bien confortable dans un groupe de cyclistes.

Pas de mauvaise surprise à rouler sur les feuilles mortes, ni à prendre de l'angle dans les virages, ou encore à passer sur un chemin de terre. Le vélo est équilibré et le poids du pilote bien réparti.

Nous avons pesé le vélo après la balade et pour ce type de vélo de randonné, le poids est très correct (16,1 kg) avec garde boues, porte-bagage et pneus marathon en 559-40. (bon, sans la sacoche et les kilos de chocolat que j'avais emportés...)

Pour conclure, par rapport à d'autres vélos/tricycles essayé, c'est un vélo polyvalent, maniable, capable d'avaler bitume et sentiers sur un rythme de balade un peu à la manière d'un VTC ou bien d'un catrike expedition. Facile pour débuter, très maniable, sans interférence roue/chaîne pédalier, et utilisable en compagnie de vélos droits par sa haute taille.

3 commentaires:

mikael a dit…

Bravo pour ces commentaires bien exprimés,réalistes ,précis!

Dev a dit…
Ce commentaire a été supprimé par l'auteur.
Sitch a dit…

Voilà un essai détaillé à souhait !

On y trouve toutes les réponses aux questions qu'on pourrait se poser. Mais surtout ...

... on a presque l'impression d'y être : l'appréhension de la hauteur, le soulagement dès les premiers tours de roue, le bruit de la roue libre, le mauvais revêtement de la route, ouille ! le dos d'âne, la joie de sentir la rigidité du vélo sous l'effort, le plaisir de reprendre les vélos droits, ...

Aaahh ... c'était bien cette petite balade à Toussieu ! Merci !