mardi, septembre 18, 2007

black ICE

C'est dans la très vallonée région de Cornouaille, à deux pas de la mer, que ICE a installé son élevage de tricycles. Malgré des routes très étroites _ attention aux panneaux "unsuitable for HGV"_, les tricycles ICE semblent prospérer ici, et après quelques tours du bâtiment, nous sommes arrivés dans les nouveaux locaux de ICE.Le temps était a priori assez bon, mais il faut noter que comme en Normandie, il pleut... plusieurs fois par jour ici, et cela a une influence non négligeable sur certains choix fait par ice, tels les freins ou les garde-boue par exemple. Le but de la visite était bien sûr de découvrir les machines ICE... et à peine étais je monté sur le premier tricycle venu que je me suis retrouvé avec mon jeune fils de 2 ans 1/2 sur mes genoux...

Voici un aperçu des modèles disponibles à l'essai:



les modèles QNT en siège souple et rigide. Notez aussi l'imposant porte bagage.










Les tricycles T en version standard et "Narrow track"









Mais ICE est aussi connu pour ses modèles dits "customs". La production est pou
r le moment gelée, mais cela n'empèche pas d'admirer et d'essayer: le monster standard et le même dans sa version "Super Light"

Un modèle tout terrain (équipé en Rohloff...)








Des projets sur 2 roues:


un modèle électrifié

Bien, sûr, je ne me suis pas contenté de regarder et j'ai passé un peu de temps à essayer ces différentes machines. Pour ce qui est des modèles standard, le QNT est mon favori, d'autant qu'il semble être utilisable tous les jours (siège inclinable, large porte bagage) mais transformable en position course. J'ai eu une bonne discussion avec Neil sur les freins, et j'ai été très impressionné par l'efficacité des freins... à tambour! En particulier, ICE a testé semble-t-il nombre d'options et se limite maintenant soit au tambour, soit au frein hydraulique (et livre aussi des roues prêtes à être équipées). Il est à noter que les modèles standards sont pliables, voire démontables sans outils (en option), ce qui pour le train peut se révéler pratique.
A l'essai, les modèles ICE n'offrent pas le même caractère joueur et maniable qu'un tricycle delta auquel je suis habitué, mais semblent très stable à haute vitesse. Il faut faire également
attention aux talons (pédales autos obligatoires) dans les creux et les bosses. En revanche, la roue arrière centrale évite tout effet de glissement sur le train avant et je me suis trouvé très à l'aise dans les petites pentes près de chez ICE.
Le modèle ICE à 2 roues (vélo jaune, le bleu est un "custom") que j'ai pu essayé est impressionant de facilité et j'aime beaucoup la réutilisation de la partie arrière du tricycle. Ce serait _ à mon sens_ intéressant de proposer aux uilisateurs de tricycles d'acheter un kit "2 roues"
En conclusion, une bonne matinée chez ICE, un peu trop courte à mon goût... mais je compte bien avoir de la visite en Angleterre, et retourner faire un tour en Cornouaille!
Pour info, le site ICE: http://www.ice.hpv.co.uk/
PS: pourquoi le titre de ce post (black ICE)? Parce que nous avons choisi un ICE tout noir pour repartir chez nous...

Ajout du 13 octobre: j'ai enfin monté la vidéo. La voici:

3 commentaires:

Pitchoun a dit…

Joli reportage, ça donne envie de visiter et d'essayer.

Alors, c'est un QNT siège rigide visiblement, combien pèse ce beau bébé ?.

Les détails des finitions sont superbes sur ces vélos, on voit que c'est du sérieux.

Au niveau des prix, est-ce bcp plus avantageux d'acheter vélos et/ou pièces en Angleterre ?.

Mathieu a dit…

QNT siègeen toile (mais la vue est prise de profil)ce qui ne permet pas de le voir. Pour le prix, le seul endroit avantageux ou acheter des vélos, c'est aux Etats Unis ces temps ci... La différence paie le voyage! Le poids, je dirai environ 16kg, mais je suis peut être optimiste.

iubito a dit…

Merci pour ce reportage