dimanche, septembre 23, 2007

Les Cyclistes de l'Opéra au Mont Verdun... mais pas tous en même temps !

Ce matin dimanche, fatiguée par une nuit courte et un samedi chargé (déménagement le matin, manifestive l'après-midi), je me suis réveillée trop tard pour avoir la moindre chance d'être à 9h à l'Opéra.

Qu'à cela ne tienne, je décidai tout de même d'aller au Mont Verdun qui est un très joli coin avec une pente douce. J'ai donc levé le camp vers 10h, après avoir imprudemment mais en parfaite conscience de ce qui m'attendait, absorbé un bol de thé. Heureusement, j'ai opportunément croisé près du parking-relais de Vaise une friche en pleine ville qui me permit de pallier le scandaleux manque de vespasiennes le long des quais de Saône.

A Saint-Didier au Mont d'Or, un sympathique cycliste me remit aimablement sur la route de Limonest. Et enfin, j'arrivai en vue de la D92, direction Mont Verdun. Je dégainai alors mon APN et... qui est-ce qui apparut dans l'objectif ?

C'était Serge, qui descendait le premier, aussitôt rejoint par les 2 autres cyclistes de l'Opéra du jour ! Hé oui, gros coup de chance, ils sont arrivés en bas de la D92 alors que je m'apprêtais juste à entamer la montée.

Après quelques échanges, nous sommes repartis, eux vers Limonest, moi vers la jolie route :



Au passage, un petit coucou aux belles brunes du coin :


Puis, une fois passée devant les militaires (hélas, pas possible de photographier le vélo devant le panneau "Mont Verdun"), je continue vers Poleymieux :


A partir de là, je récolte le fruit de mes efforts précédents, car il ne s'agit plus que de se laisser glisser vers Neuville-sur-Saône, en passant par Albigny-sur-Saône. A cette vitesse (mon compteur a enregistré une pointe à 67 km/h), plus possible de prendre des photos !
A Neuville, il faut à nouveau pédaler un peu sur les quais de Saône très roulants. A l'arrivée, j'ai 51 km au compteur, mais ça suffit à mes ambitions pour l'instant.

1 commentaire:

Pitchoun a dit…

J'ai réussi à filmer à 65 km/h jeudi sur une route pas top, en descendant le col de l'oeillon ( film pas beau au final ) , ensuite une pointe à 79 avec un meilleure route, mais j'ai pas sorti l'APN, suis pas suicidaire quand même...quoique, mon pneu avant est un peu entamé ( abimé sur le flanc ), et je le savais avant de commencer ma balade.
La prochaine fois que je suis dispo, je viens faire la balade avec vous à 9h00 devant le théâtre. Ce dimanche 30/09 ( selon la météo !! ), je vais faire une sortie avec les copains grenoblois.